26 septembre 2005

Et ça continue...

...Suite des conséquences de la crise pétrolière née d'une farouche ...etc ...etc, la manifestation des chauffeurs de taxis comoriens (grands-comoriens) de ces derniers jours pose le problème de la maturité d'une démocratie qui se mesure à l'aune de sa capacité à réprimer les manifestations... la gendarmerie a donc tiré à balles réelles sur les manifestants ... un mort, plus d'une dizaine de blessés...

Quelle confiance le peuple peut-il avoir dans un état dont la gendarmerie est à peine capable de viser juste?

Ce triste constat soulève deux remarques:

- les gendarmes comoriens ne sont plus aussi efficaces qu''ils l'ont été du temps de la GP (Garde Présidentielle diligentée par Bob Denard et consorts);

- les gendarmes comoriens n'appliquent pas la sacro-sainte règle scotlandyardienne du "shoot-to-kill" ...

Des esprits chagrins me feront remarquer que vu leur efficacité à manier les flingues, la mise en pratique de cette règle peut sembler dérisoire... ce à quoi je répondrai que c'est en forgeant qu'on devient forgeron et en tirant juste qu'on peut devenir un bon gendarme ... Les évènements de la grotte d'Ouvéa (pour ceux qui s'en souviennent) en sont un exemple frappant.

Posté par Thalle Hupper_So à 18:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Et ça continue...

Nouveau commentaire